Château de La Napoule Art Foundation Musée Henry Clews

TOURISME MEDITERRANEE Les jardins du Château de La Napoule TOURISME MEDITERRANEE
France tourisme Méditerranée
France tourisme Méditerranée

Visite du château de la Napoule.
A quelques pas des plages surchauffées  et pleines de monde une promenade dans les jardins ombragés et au frais dans les pièces du château.
Sculptures de Henry Clews visite de son atelier et de la dernière demeure des propriétaires .

La restauration d’Henry et Marie Clews

En 1918, deux américains, Henry Clews (1876-1937) et Elsie Whelen, dite Marie Clews (1880-1959), s’installent dans les restes de la demeure médiévale qu’ils ont acquise en novembre 1918 pour entreprendre de la reconstruire. Henry Clews était le fils d’un banquier new-yorkais, il avait hérité d’une grande fortune. Grâce à leur fortune, le couple put restaurer les bâtiments et en construire d’autres de toutes pièces, en apportant leur touche personnelle (Henry était sculpteur et sa femme architecte).

Henry et Marie Clews ont résidé dans leur château entre 1919 et 1930. Henry Clews y a développé un bestiaire fantastique en faisant des rappels à des contes de fées comme le montre des devises gravées sur le château, comme Once upon a time ou Myth – Mystery – Mirth.

Marie Clews qui a conçu et dessiné les modifications du château et les jardins travaillait directement avec des maçons locaux

Voulant rester maîtres de la conception du château, les Clews n’ont pas souhaité travailler avec un architecte renommé qui aurait pu modifier leurs projets. Ils se sont quand même appuyés sur des architectes locaux pour réaliser leurs projets et les aider à résoudre des problèmes techniques. On note les noms de Charles Brun, architecte à Cannes, en 1921, Léon Lhen, architecte à Nice, entre 1923 et 1928, Nicolas Roudnitsky, architecte et entrepreneur à La Napoule, en 1923.

Les travaux ont concerné :

  • en 1919, l’aile sud-ouest des communs contigüe à la Grande Tour qui a été augmentée par un atelier de sculpture. Dans le même temps, les Clews ont ajouté une terrasse-balcon devant le château, côté mer, portée par une sorte de cryptoportique,
  • en 1924-1928, chantier de la salle à manger qui est conçue comme une salle de chevaliers, entre la maison construite en 1880 et l’aile sud-ouest. Elle est associée à une tour semi-cylindrique avec mâchicoulis, montée sur la base de la tour sud-ouest du château médiéval,
  • en 1925-1928, construction d’une galerie de cloître contre la salle à manger.
  • en 1927, construction d’une tour détachée côté sud-ouest, dite La Mancha, sur un terrain qu’ils ont acheté en 1924.
  • en 1930, le chantier s’arrête. La maison de maître datant de 1880 n’a pas été détruite. Henry et Marie Clews ont réaménagé le décor intérieur et réalisé un toit-terrasse crénelé. La basse-cour a été transformée en jardin anglo-provençal avec une porterie d’entrée monumentale comprenant la maison du gardien. L’aile nord-ouest est restée en l’état de 1880.
    En 1943, le château est incorporé dans le réseau de batteries de marine du Südwall construit par l’armée allemande. Un blockhaus camouflé est construit au nord-est du jardin qui détruisit une partie du mur du jardin. Il a été rétabli en 1950 par Marie Clews.Fondée en 1951 par Marie Clews, l’Association d’art de La Napoule Mémorial Henry Clews a fait du château un lieu d’échanges culturels international comprenant l’organisation de colloques, d’expositions, de concerts et de spectacles auxquels s’ajoute un programme de résidence d’artistes



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *